Projet Street-Art Magazine

Une rencontre

Jeudi 10 mai 2018, Yoann et moi vendons une partie de nos affaires à la brocante de Marennes, ville où vivent mes parents. Nous avions besoin de nous alléger matériellement pour partir et de cumuler un peu d’économies. Pour ma part, j’ai beaucoup de livres, j’adore chiner les beaux ouvrages d’art. Mais voilà… ma bibliothèque est itinérante, j’en ai partout, des cartons entiers… Je devais faire du vide. J’ai gardé quelques perles rares évidemment. Mais le jour de la brocante, j’avais quelques ouvrages intéressants et pas manqué, après 10h, ils étaient partis ! Cinéma, théâtre, beaux-arts, magazines… Je me suis allégée.

Et au passage, grâce à mes biens à vendre, j’ai fait de sympathiques rencontres ! Un bouquiniste indépendant spécialisé dans les ouvrages culturels, un ado soudainement passionné par le cinéma, une professeure qui m’a pris des Taschen pour ses élèves and the last but not the least… Cyrille Benhamou !

Cet homme fouillait dans mes Beaux-arts Magazine et a (bien) supposé que je travaillais dans le secteur culturel. On a donc un peu discuté, (Yoann était parti faire un tour), je lui ai dit que j’avais étudié aux beaux-arts et que je me séparais à contre-coeur de mes ouvrages car je partais un an en Nouvelle-Zélande. Il m’achète quelques magazines et repart.  Quelques instants plus tard, il revient. Yoann revient également. Cyrille se présente (voir description ci-dessous) et me dit qu’il a une proposition à nous faire.

Qui est Cyrille Benhamou ?

Cyrille est éditeur chez Omniscience. De formation multidisciplinaire (études de cinéma, d’architecture, d’anthropologie et de mathématiques), Cyrille Benhamou partage son temps entre le cinéma et les livres. Cinéaste documentariste, photographe et éditeur, il est passionné par les cultures du monde qu’il explore depuis le début des années 1990. C’est l’auteur des rubriques culturelles attachées à chaque site géologique dans La France des paysages et des photographies des Curiosités minérales. Depuis janvier 2016, il assure la direction de la rédaction de Street Art Magazine. (Source : site Omnisciences)

Omniscience est une maison d’édition indépendante créée en 2005. Elle a pour ambition de constituer un fonds éditorial de référence dans tous les domaines du savoir. De l’histoire des sciences aux nouvelles technologies, de la médecine à l’astrophysique, des arts à la philosophie, le programme éditorial d’Omniscience aborde, grâce à un réseau d’auteurs dynamique, les problématiques scientifiques et culturelles majeures de notre société contemporaine, en privilégiant un discours clair et accessible.

Street-Art Magazine

Cyrille est directeur de la rédaction de Street-Art Magazine, un trimestriel distribué en France depuis le 2 janvier 2016, consacré aux œuvres de rue, publiques et éphémères. 

« Pourquoi Street Art Magazine ? Parce que nous sommes quelques-uns à nous retrouver autour d’une approche commune de l’art urbain et que nous souhaitons la faire partager. Dans un contexte économique où salles des ventes et galeries d’art contemporain commercialisent ses œuvres (et c’est tant mieux), nous souhaitons rappeler que le street art vient de la rue. C’est donc aux œuvres de rue, publiques et éphémères, que nous consacrerons ces pages. Un retour aux sources en quelque sorte. Nous privilégierons les reportages in situ et nous intéresserons à la manière dont cet art s’inscrit dans la société. »
(Cyrille Benhamou, directeur de la rédaction, extrait du premier édito / Source : Artistik Rezo)

Page Facebook de Street-art magazine

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Numéro spécial été 2018

Projet de collaboration en Nouvelle-Zélande

Cyrille nous a donc proposé de faire un article d’une dizaine de pages sur le street-art en Nouvelle-Zélande pour un futur numéro. Il s’agit d’une collaboration bénévole. Tous les rédacteurs le sont, le magazine ne fonctionnant avec aucune publicité. Faisant régulièrement du bénévolat (et particulièrement dans le secteur culturel), je suis enchantée de cette proposition. Cela touche à beaucoup de domaines que j’apprécie (l’art, l’écriture, la rencontre, les oeuvres hors les murs…).

J’ai hâte de découvrir ce que la Nouvelle-Zélande a à nous apporter en la matière !

Mélanie

graffiti mur street art nantes trentemoult
Street-art à Trentemoult (Nantes Avril 2018)