Rencontre avec des élèves Néo-zélandais

Bonjour l’école Jean Macé,

Du 15 au 21 octobre, nous avons passé une semaine en HelpX chez Tony et Lynnda à Johnsonville, banlieue de Wellington. Lynnda est récemment retraitée, elle était professeure des écoles durant ces 25 dernières années. Depuis, elle est bénévole dans une école. Quand je lui ai parlé de notre blog et de notre correspondance, elle nous a proposé de rencontrer une classe.

Jeudi 18 octobre, nous avons donc eu la chance de rencontrer des élèves de 9 à 11 ans et ce fut l’occasion de leur poser vos questions !

Il faut savoir que les élèves parlent évidemment anglais et que cet article est donc une traduction de ce que nous avons entendu en classe. C’est une grande gymnastique cérébrale de tout vous retranscrire !

Sachez qu’en Nouvelle-Zélande, l’année scolaire commence fin janvier/début février et se termine mi-décembre. Donc, actuellement, les élèves néo-zélandais terminent leur année scolaire. Les plus grandes vacances sont en été, comme en France (vous c’est en juillet/août et pour eux c’est en décembre/janvier).

Ecole visitée : Rewa rewa school à Johnsonville

Quelques chiffres

  • 100 élèves
  • 4 classes
  • 1 principale
  • 4 enseignantes (comme à l’école Jean Macé, il n’y a que des femmes)
  • 5 « support teachers »
  • 25 nationalités différentes, l’école est multi-culturelle (Australie, Angleterre, Inde, Japon, Philippines, Malaisie, Chine, Indonésie, Corée du Sud, îles Fidji, Sri Lanka, îles Samoa, îles Tonga, îles Cook…). Notre hôte (Lynnda) nous a dit que Wellington est très ouvert sur ce sujet, ce qui n’est pas le cas dans toutes les villes/régions de Nouvelle-Zélande.

L’école est actuellement en travaux. Nous n’avons donc pas visité de salles de classes habituelles. Nous avons rencontré les élèves dans une partie de la bibliothèque.

Dans l’école, il y a une piscine couverte, tous les élèves suivent donc des cours de natation. Les frontières de la Nouvelle-Zélande étant dessinées par la mer de Tasman et l’Océan Pacifique, c’est plutôt utile !

Cour d'une école bétonnée en Nouvelle-Zélande.
Une partie de la cour de l’école

Se présenter

Lynnda nous avait demandé de nous présenter d’abord en français puis en anglais. La réaction des élèves quand ils ont entendu du français était magique ! Ils ont ouvert grands les yeux, se sont regardés entre eux. C’était la première fois de leur vie qu’ils rencontraient des français !

Ensuite, ce fut au tour d’un élève de se présenter en maori puis en anglais. Eh bien, croyez-nous, quand nous avons entendu la présentation en maori, nous avons eu la même réaction qu’eux quand ils ont entendu le français !

Aussi, dans le contenu même de la présentation, c’est original car les maoris ont l’usage de dire d’où ils viennent en parlant du paysage, le nom de la montagne ou de la rivière qui les entourent et d’où sont arrivés leurs ancêtres ! Nous avions appris cela début septembre chez une autre hôte HelpX mais c’était la première fois qu’on entendait une présentation en entier. L’élève qui s’est présenté était indien et a raconté qu’il était arrivé en Nouvelle-Zélande via Malaysia Airlines, ce qui nous a bien fait sourire.

Les élèves sont très à l’aise à l’oral, ils ont l’habitude de se présenter, parler à voix haute, poser des questions…

VOS QUESTIONS

Quels sont leurs horaires de classe ?

La journée commence à 9h et se finit à 15h du lundi au vendredi.

Nous n’avons pas plus de détails concernant l’organisation de la journée (mis à part sur les repas dont on vous parle ci-dessous). Nous essaierons d’en savoir plus dans une autre école.

Ont-ils les mêmes matières que nous en France ?

Oui à peu près. Mathématiques et anglais comme matières « principales ».

Attention, l’apprentissage de l’anglais pour eux correspond bien sûr à l’apprentissage du français pour vous.

Ils ont deux matières que vous n’avez pas : l’apprentissage du maori (ce n’est pas commun à toutes les écoles néo-zélandaises mais ici les élèves semblent en plus avoir un bon niveau) et un temps appelé « enquiries » qu’on peut traduire par « demandes/enquêtes ». Il s’agit d’un temps où les élèves peuvent poser les questions qu’ils veulent et où tout le monde cherche des réponses. Cela passe par du dialogue, le partage de connaissances de chacun et par la recherche dans des livres ou internet s’il y a besoin d’aller plus loin.

Piscine couverte dans une école en Nouvelle-Zélande
Coin potager à gauche, Piscine couverte et chauffée à droite.

Ont-ils une cantine ?

Non il n’y a pas du tout de cantine. Ils mangent leur repas où ils veulent dans l’école, dehors quand il fait beau ou dedans quand il fait mauvais temps. Chaque enfant a sa propre « lunchbox » (une boîte pour mettre le repas) avec un repas cuisiné par les parents. Les déjeuners sont petits comparés à la France, ils ne sont pas vraiment « cuisinés », c’est souvent des sandwichs, des plats qu’ils appellent « do it yourself » (« fais-le toi-même »), c’est-à-dire qu’ils mettent des ingrédients à assembler.

Ont-ils des récréations ?

Oui. A 10h30, les élèves prennent le « morning tea » tous ensemble puis ils ont un temps libre de récréation. Le temps « morning tea » (« thé du matin ») est très typique ici. Les néo-zélandais boivent rarement de l’eau. On ne trouve pratiquement jamais de pichet d’eau et de verre au restaurant (sauf si on demande et c’est gratuit) et c’est pareil chez les gens. En revanche ils boivent énormément de thé.

12h30 : repas du midi avec les lunchbox. Les enseignantes vérifient que les repas soient bien mangés et quand c’est le cas, les élèves peuvent ensuite aller jouer.

Ont-ils des jeux en récréation ?

Oui beaucoup : surtout courir, netball, football, cricket, etc.

Il faut noter un fait important : que ce soit pour les jeux en récréation ou pour les activités après l’école, aucun élève nous a parlé de rugby. Depuis la France, nous connaissons la Nouvelle-Zélande pour son équipe de rugby les All Blacks mais finalement ce n’est pas le sport le plus pratiqué et le plus répandu. Jusqu’à présent, nous ne ressentons pas cet impact dans le pays.

Leur espace pour la récréation est immense ! Nous n’avons jamais vu cela en France.

Les différents espaces :

  • Un terrain de netball
  • Une aire avec des jeux tout fabriqués et un bac à sable
  • Une surface libre en béton
  • Une colline sur laquelle ils peuvent jouer à creuser dans la terre
  • Et surtout un immense terrain en hauteur (il faut y accéder par un grand escalier en bois) avec de l’herbe pour faire tout ce qu’ils veulent

Une seule enseignante est chargée de la récréation et chacune se relaie pour une demi-heure de surveillance.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Grand terrain herbeux (gauche)
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Grand terrain herbeux (droite)
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Terrain en pente avec de la terre que les enfants creusent
Aire de jeux dans une école en Nouvelle-Zélande
Aire de jeux

Comment s’habillent-ils ? Portent-ils un uniforme ?

Les élèves ne portent pas d’uniforme dans cette école. Ils portent les habits qu’ils veulent. Cependant, certains établissements néo-zélandais en ont mais c’est plus répandu au collège et au lycée, moins à l’école primaire. On a demandé aux élèves s’ils aimeraient porter l’uniforme. La classe était divisée en deux. Certains trouvent cela « funny » (amusant).

Est-ce que les filles et les garçons sont séparés ?

Non pas dans cette école. Mais, comme pour l’uniforme, cela peut arriver, surtout au collège et au lycée. D’ailleurs à Auckland, une fois nous avons pris le bus à l’heure de sortie des établissements scolaires et nous avons vu des élèves de collège et lycée en uniforme, il n’y avait que des garçons.

Questions non abordées

Il y a deux questions que nous n’avons pas abordées. Nous tâcherons de visiter une deuxième école pour les poser et cette fois-ci peut-être plus en « campagne » pour voir s’il y a des différences ou peut-être une école dans laquelle l’uniforme est obligatoire afin de recueillir d’autres réponses.

Comment les enfants travaillent-ils ?

Nous aimerions que vous détailliez cette question.

Que souhaitez-vous savoir précisément ? S’ils travaillent en groupe ou individuellement ? Comment sont les salles de cours ? S’ils travaillent avec des livres, un TBI… ?

Quelles fournitures ont-ils ?

Nous ne leur avons pas posé cette question. En effet, l’école était en chantier de rénovation donc il n’était pas très simple de se rendre compte de ce qu’ils possédaient. Nous demanderons dans une autre école.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Classes en cours d’aménagement – Les 3 classes communiquent par des portes centrales

Les questions qu’ils nous ont posées :

Le matin, avant notre venue, l’enseignante avait préparé notre rencontre. Les élèves sont allés se renseigner sur la France sur Internet et avaient préparé des questions à nous poser. Ils en avaient plein !

Quels pays on a survolé en avion ?

On a montré le trajet sur un petit globe terrestre prêté par Lynnda.

Combien de jours on a mis ?

Presque 3 jours en comptant le décalage horaire car on est parti le 16 août et on est arrivés le 19 août.

Quels sont nos passions et nos talents ?

Yoann a parlé de la batterie et moi du cirque.
Yoann a parlé de la batterie et moi du cirque.

Qu’est-ce qu’on trouve de vraiment différent en Nouvelle-Zélande ?

Yoann a dit que c’était les paysages. Moi j’ai parlé des heures de repas (le soir ils mangent vers 18h ou 18h30 alors que moi à cette heure-ci je pars tout juste du travail…).

Deux clichés qu’ils ont trouvé sur la France :

est-ce que vous portez un béret en France ? On a répondu que c’était surtout les grands-parents. Est-ce que vous mangez des escargots ? Yoann et moi n’en mangeons pas mais on a dit que nos familles en mangeaient de temps en temps mais pas à tous les repas.
est-ce que vous portez un béret en France ? On a répondu que c’était surtout les grands-parents. Est-ce que vous mangez des escargots ? Yoann et moi n’en mangeons pas mais on a dit que nos familles en mangeaient de temps en temps mais pas à tous les repas.

Quels fruits il y a en France ?

On a parlé des pommes, des citrons (dans le Sud), des raisins…
On a parlé des pommes, des citrons (dans le Sud), des raisins…

Quels sports vous aimez regardé ?

Nous leur avons dit que nous n’avons pas de télévision donc qu’on ne regardait pas de sport. Leur réaction était incroyable. Peut-être qu’à « cause de » nous, ils pensent maintenant que tous les Français n’ont pas de télévision !
Nous leur avons dit que nous n’avons pas de télévision donc qu’on ne regardait pas de sport. Leur réaction était incroyable. Peut-être qu’à « cause de » nous, ils pensent maintenant que tous les Français n’ont pas de télévision !

Quels sports vous faites ?

On a parlé du cirque, de la marche, du vélo et de la musculation.
On a parlé du cirque, de la marche, du vélo et de la musculation.

Pouvez-vous compter jusqu’à dix en Français ?

J’ai compté jusqu’à 5 et Yoann de 5 à 10. Ensuite une élève a compté jusqu’à dix en maori.
J’ai compté jusqu’à 5 et Yoann de 5 à 10. Ensuite une élève a compté jusqu’à dix en maori.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Terrain de netball : contrairement au basket-ball, il n’y a que le cercle métallique, pas de filet ni de panneau derrière.

On leur a demandé :

Leurs activités après l’école : athlétisme, cours de natation, cours de langue étrangère, gymnastique, jeux vidéos, aider aux tâches ménagères…

A la fin de notre rencontre, les élèves nous ont chanté en chœur une chanson en maori, c’était très émouvant !

Remerciement

Nous remercions chaleureusement Lynnda, notre hôte de la semaine du 15 au 21 octobre à Johnsonville pour nous avoir permis cette rencontre !


On espère que cet article aura répondu à la plupart de vos interrogations ! Et si vous avez d’autres questions pour d’autres écoles que nous pourrions visiter, nous vous invitons à nous les communiquer ! Nous vous souhaitons une belle reprise pour cette fin d’année 2018 !

2 Comments

  1. Bonjour Mélanie et Yohann
    Merci de nous avoir répondu et d’être allés dans une école pour répondre à nos questions.
    Nous avons été surpris par plusieurs choses:
    – le nombre de nationalités dans l’école
    – la piscine dans l’école: quelle chance ils ont!!!
    – les grands terrains de jeux: on aimerait avoir les mêmes!!!

    Nous aimerions maintenant avoir des informations concernant Noël en Nouvelle Zélande.
    -Fête-t-on Noël là-bas? Font-ils un réveillon?
    -Ont-ils un sapin comme chez nous?
    -Quel repas font-ils traditionnellement?
    -Ont-ils des cadeaux?
    – Comment dit-on Noël en maori?
    -Comment est-ce Noël l’été? Quelle impression cela fait-il?
    -Comment est habillé le Père Noël?
    -Y a-t-il une couleur traditionnelle pour Noël?

    Neige-t-il l’hiver?
    Merci
    Bonnes fêtes de fin d’année!
    Au revoir
    La classe de CE2

    J'aime

    1. Bonjour,

      On a pris bonne note de vos questions, on va les poser aux personnes que nous avons déjà rencontrées et on vous répond avant vos vacances !

      Bonnes fêtes de fin d’année à vous,

      Mélanie et Yoann

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.