Escale : une journée à Taipei, capitale de Taïwan

Pour nous rendre en Nouvelle-Zélande dans le cadre de notre Permis Vacances Travail, samedi 17 août 2018, lors de notre vol Paris-Auckland, nous avons fait une escale à Taïwan.

Cette escale à Taipei étant assez méconnue, nous y consacrons un article afin de ne pas passer à côté d’une activité de visite intéressante et gratuite !

Une question de budget

Lors de notre recherche de vol pour la Nouvelle-Zélande en mai dernier, plusieurs choix étaient possibles. Notre critère principal : le prix. Cela nous était égal de voyager 29h (le minimum qu’on a vu) ou 57h. Au prix le plus bas nous avons vu des billets à 450 euros, c’était vers le mois de janvier mais nous n’étions pas encore prêts pour choisir une date de départ. Au printemps nous avons vu des billets à partir de 500 euros. Dont un qui avait une escale d’une journée à Taipei. Mélanie s’est donc renseignée sur cette escale et elle est tombée sur un blog qui parlait d’un tour de la ville gratuit en visite guidée sur une demi-journée. Parfait, prenons ce billet et on verra bien !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Vue sur Taipei depuis le bus. Le temps est particulièrement humide. Il pleuvait mais il faisait aussi très très chaud.

Le choix de la visite

Quelques jours avant le départ, Yoann a réservé la visite via un mail.

On avait le choix entre la visite du matin (vieille ville, ateliers de poterie…) ou la visite de l’après-midi (Tour 101, temple de Confucius…). On hésitait beaucoup entre les deux et ce qui nous a décidé était l’horaire ! 8h ou 14h. Nous arrivions à 6h15 à l’aéroport et repartions à 23h50. Si on avait fait la visite du matin on aurait été vraiment fatigués (on ne dort pas bien en avion, voire pas du tout). Et ensuite le reste de la journée aurait été vraiment long. Donc nous avons tranché pour la visite de l’après-midi. On a su que c’était vraiment le bon choix quand nous sommes arrivés à Taipei et que nous étions tellement fatigués que nous avions des vertiges et que l’on s’est endormi sur les bancs du hall de l’aéroport.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Programme de la demi-journée d’escale à Taipei : vues en bus sur plusieurs points d’intérêts de la ville et visite du temple Confucius et d’un centre commercial à côté de la tour 101.

Le Free Half-Day Tour enfin !

A 14h, nous étions requinqués. Surprise quand nous nous sommes présentés : nous étions les deux seuls à avoir réservé ! La visite du matin était pourtant complète (18 personnes au maximum). Nous pensons qu’il y a un manque de communication sur cette visite. Si Mélanie ne l’avait pas trouvé sur un blog on ne voit pas comment on en aurait été informé (rien en réservant les billets d’avion, rien dans l’avion en lui-même, rien à l’arrivée…ou en tout cas on ne l’a pas vu…). Ils n’ont tout de même pas annulé la visite pour autant et de fait, nous avons eu un chauffeur et un guide privés juste pour nous toute l’après-midi !

dav
Avec Scott, notre guide Taïwanais durant l’escale qui était amusant, prévenant et très gentil

14h15, nous voilà donc partis jusqu’à 18h15 pour un aller-retour en ville. Sur la route, dans le mini-bus, à l’aller et au retour, le guide nous a parlé du pays, de la Chine, des différentes dynasties, des routes, des bâtiments, de leur culture, des monuments… Il s’exprimait en anglais et ceci nous a fait une pré-immersion dans la langue qui nous attendait au bout du voyage.

Durant ce tour, deux étapes étaient prévues : la visite guidée du temple Confucius et l’arrêt à la Tour 101.

C’est le gouvernement qui a mis en place ce Half-Day Tour afin de promouvoir le pays et donner envie aux visiteurs en escale de revenir plus longtemps ! A la fin de la visite par exemple, nous avons dû remplir un questionnaire de satisfaction bien orienté sur le fait de savoir si on comptait revenir, comment on avait trouvé le pays et si on le recommanderait plus tard à d’autres voyageurs !

Vous trouverez plus d’informations sur la réservation du tour à Taïwan ici.

grand hotel taipei
Vue depuis le bus sur le plus grand hôtel de Taïwan. Il s’appelle « The grand hotel » et comporte pas moins de 490 chambres et 4 restaurants. Il a ouvert pour la première fois en 1952.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Routes à Taipei : nous sommes contents d’être dans un bus avec chauffeur privé !

Le temple Confucius

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le coeur du temple Confucius

Le temple Confucius (philosophe chinois) de Taipei a été construit en 1879, démoli à l’époque japonaise (guerre entre Chine et Japon, Taïwan avait été cédé aux japonais) puis reconstruit en 1930.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Fresque au temple Confucius

Les gens viennent prier, il y a plusieurs représentations de divinités (pour le business, l’agriculture, la santé…). On peut aussi faire un voeu/poser une question avec les « divination blocks » / « jïaobei blocks. Il s’agit de deux pièces en bois qu’on doit jeter par terre. Suivant la position dans laquelle elles atterrissent par terre, on obtient une réponse différente à la question/le voeu posé. Certaines personnes laissent un papier avec leur voeu. Par exemple le jour où nous sommes passés, quelqu’un avait demandé de bons résultats à ses examens.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Les divination blocks. Oserez-vous jouer ?

La Tour 101

La Tour 101 est un gratte-ciel localisé dans le district de XinyiTaipei à Taïwan.

Elle comporte 101 étages (d’où son nom) et 5 niveaux de sous-sols. L’architecture du bâtiment est un symbole de l’évolution technologique et de la tradition asiatique. Elle a des allures de pagode mais en fait le guide nous a dit qu’elle avait était inspirée des bambous !

Elle est haute de 508 mètres (en comparaison, la tour Eiffel fait 300 mètres) ! Elle a mis 5 ans à se construire, de 1999 à 2004. A l’époque de sa construction, c’était le plus haut gratte-ciel du monde. Aujourd’hui elle est détrônée par plusieurs tours dont la plus haute la Burj Khalifa de Dubaï, haute de 830 mètres.

On y a mangé dans un des nombreux restaurants. On adore manger asiatique en France et on avait hâte de goûter la nourriture ici ! Nous n’avons pas été déçus. Pour beaucoup moins cher qu’en France (autour de 10 euros les deux plats), c’était vraiment meilleur !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La tour 101 aux allures de bambou

Impression sur les Taïwanais

Cette impression est toute relative, il s’agit seulement de ce que nous avons pu observer en l’espace de moins de 24h !

Les taïwanais sont très silencieux, polis et très à l’heure ! Des exemples qui illustrent nos dires : à l’aéroport et même en ville, on chuchotait car on avait l’impression que les gens chuchotaient aussi, il y avait très peu de bruit, c’était presque angoissant ; à la Tour 101 il y avait énormément de monde et on ne s’est pas fait bousculer une seule fois, pas même frôler, comme si les taïwanais avaient le pouvoir d’éviter les coudes des autres (vous ferez vous-même la comparaison à l’heure de pointe d’une ligne d’un métro parisien !) ; quand notre guide est venu nous chercher, il a regardé l’horloge, il était 14h11, il a attendu et à 14h15 et 1 seconde il a filé en avant en s’exclamant « Let’s go ! », ici, l’heure c’est l’heure ! ; enfin, l’hygiène est de rigueur, des agents d’entretien sont présents partout, aucune goutte d’eau ne doit tomber au sol (risque de chute et salissures), par exemple à la Tour 101, comme il pleuvait très fort, ils avaient prévu des enveloppes en plastique pour les parapluies pour ne pas qu’ils gouttent partout !

sdr
Un sachet en plastique (réutilisable) nous a été remis à l’entrée dans la tour afin de ne pas mouiller le sol (question d’hygiène mais aussi de sécurité)

Bilan de cette journée à Taipei

Nous ne pensions pas faire un stop en Asie pour aller en Nouvelle-Zélande et nous avons adoré cet imprévu ! Nous avons été surpris par cette ville dont nous n’avions en fait pas vraiment connaissance. Elle est très active !

Les plus :

  • Faire une pause dans le voyage qui est très long (redescendre sur terre, se dégourdir les jambes, aérer son corps et son esprit).
  • Découvrir une nouvelle capitale, un nouveau pays, un nouveau continent (Taipei, Taïwan, l’Asie).
  • Bénéficier d’un guide privé (qui était de plus très sympathique !)
  • Se laisser surprendre par un climat inattendu (ici, le climat est tropical, il faisait très chaud et très humide, cela nous a décalé de l’air conditionné de l’avion)
  • En prendre plein les yeux avec la visite du Temple Confucius (sans guide, on serait passé à côté de beaucoup trop d’informations relatives à leur culture, comme la présentation des Divination blocks par exemple)
  • Manger asiatique en Asie
  • Avoir un tout nouveau tampon sur son passeport !
dav
Le tampon de Taïwan sur nos passeports

Les moins :

  • Comme on l’a dit plus haut, le manque de communication sur cette escale (mais finalement c’était un plus pour nous car nous étions tous seuls 🙂 )
  • L’ambiance assez étrange d’un aéroport qui semble tout neuf avec plein de magasins mais… où il n’y a personne (silence quasi-monacal, allées désertiques, il y a plus d’employés que de voyageurs…)
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En résumé, on recommande complètement ce trajet (escale + réservation de la visite guidée) à toutes celles et ceux qui voyagent jusqu’en Nouvelle-Zélande !

Vous avez des questions sur cette escale ? On y répond ! Par mail (ondeambule@gmail.com) ou en commentaires.

Intéressé par le fait de visiter d’autres pays au cours de votre PVT en Nouvelle-Zélande ? Nos articles sur le Vanuatu pourraient vous plaire !

1 Comment

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.